jeudi 19 mai 2016

Il faudrait 61

Sur une idée et des textes de PYL

8 commentaires:

  1. On pourrait être chacun content du travail de l'autre. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis plus souvent content du travail des autres que du mien ! ;-)

      Supprimer
  2. LucV. : je confirme, c'est pas toujours simple ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas trop se poser de questions parfois! ;-)

      Supprimer
  3. Un collègue m’a dit une fois :
    If you lower your standards, life becomes a lot easier.
    À prendre ou à laisser !:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre chercher à s'améliorer et connaître les limites de ses capacités, il faut un certain équilibre pour éviter la tentation de vouloir la "perfection", celle-ci étant un leurre. D'ailleurs, ceux qui veulent à tout prix être parfaits finissent par ne rien faire...
      (une exception: Victor Hugo disant "je veux être Chateaubriand ou rien" et qui fût encore plus grand !)

      Supprimer
  4. Ah la frustration éternelle de l'artiste! Si on était toujours satisfaits, cela ne nous aiderait pas à progresser! :)

    RépondreSupprimer