mardi 20 novembre 2018

Le Diable


Et si on reprenait un peu de tentation ? 😉😈

L'arcane n° 15 est Le Diable !!!!
Ma foi, nous sommes aussi faits de pulsions, et le "nouvel Être" annoncé par les cartes du Pendu, de l'Arcane sans nom et de Tempérance sait aussi les reconnaître en lui.

Le désir est une puissante force créatrice, pour autant faut-il se laisser envahir et se soumettre entièrement à celui-ci ?

En devenant l'esclave de nos pulsions, nous entrons dans un monde d'illusions et d'addictions et nous soumettons à celui-ci, ainsi nos deux personnages au premier plan sont prisonniers et regardent un monde d'ombres projeté par la torche du Diable, sans voir le monde réel en dehors de la grotte... ( Tiens, ça me rappelle un peu une histoire de caverne contée par Platon 😉 )

le Diable nous invite à connaître nos désirs, à les accepter sans les laisser nous submerger.

vendredi 16 novembre 2018

Tempérance


L'arcane n°14 est Tempérance (et non "La Tempérance", je ne sais pas pourquoi, mais bon c'est comme ça... 😉 )

Venant après l'Arcane sans nom, elle symbolise un Être nouveau, régénéré, équilibré...
La dualité du monde (souvenons-nous de l'Amoureux et du Chariot !) devient Unicité.

Pour autant, nous ne sommes pas encore à la fin de notre parcours, car ce nouvel être devra se mettre en action (et la prochaine carte nous montrera que plusieurs possibilités s'offrent à lui... 😉 )

Quel est notre degré de plénitude ? Savons-nous regarder au-delà de nos limites, de nos valeurs, de nos croyances, sans jugement et sans affect ?

mardi 13 novembre 2018

L'Arcane sans nom


L'Arcane n°13 ne porte pas de nom (toutefois, dans les Tarots anglo-saxons, la carte est nommée sans équivoque: "The Death")

En dessinant cette carte, je me suis aperçu de quelque chose que je n'avais pas remarqué auparavant, le personnage est dans la même position que celui de l'Arcane sans nombre: le Mat !
Mais il y a aussi une différence notable entre ces deux cartes, sur celle du Mat, qui ne porte pas de nombre, l'emplacement pour un nombre existe quand même, même si rien n'y est inscrit, alors que pour l'Arcane sans nom, il n'y a pas d'emplacement pour y inscrire le moindre nom...

Je disais à propos de la carte du Pendu qu'elle pouvait à première vue paraître inquiétante, mais cette carte n°13 peut carrément sembler terrifiante !
Pourtant, elle nous parle de quelque chose de naturel et d'inévitable pour tout un chacun, le passage est obligé (comme disait le Concombre masqué: "l'irrémédiable s'est déjà produit, nous sommes nés"). Elle nous dit comme le disait l'esclave au général romain victorieux sur son char triomphal, tout en tenant au-dessus de sa tête une couronne de lauriers: "Souviens-toi que tu n'es qu'un mortel", (histoire que le gars ne prenne pas trop la grosse tête). Et d'ailleurs, sur la carte, la tête couronnée gisant sur le sol après avoir été décapitée, insiste bien sur le fait que riche ou pauvre, puissant ou non, nous sommes tous logés à la même enseigne, la faucheuse passe pour tout le monde et nul ne connait l'heure...

L'Arcane sans nom nous invite donc à réfléchir sur le sens que l'on donne à notre vie, serons-nous heureux de ce que nous en avons fait au dernier instant de celle-ci ?

Mais l'Arcane sans nom symbolise aussi un passage, un renouveau, un changement de cycle. Ainsi en va-t-il de la nature, et comme le chante Bruce Springsteen: "Toute chose meurt, bébé, c'est un fait, mais peut-être que tout ce qui meurt revient un de ces jours" (Atlantic city)
Au cours de notre vie, nous connaissons également nombre de deuils symboliques qui nous conduisent à évoluer, changer, à devenir un nouvel Être.
La carte du Pendu appelait à dissoudre notre ego, l'Arcane sans nom qui la suit achève ce processus et invite à la transformation, à un bouleversement, à se dépouiller du "vieux Soi" pour grandir dans un "nouveau Soi"

vendredi 9 novembre 2018

Le Pendu


Voila une carte parmi les plus connues du Tarot de Marseille, et elle peut au premier abord sembler un peu inquiétante...
Et si on regardait tout ça sous un autre angle ?

C'est peut-être ce que propose le Pendu; tête en bas, il voit le monde d'une autre façon.
Immobile, les mains liées, attaché par un pied, il ne peut qu'attendre patiemment et profiter de cette attente pour méditer.

C'est la carte du "lâcher prise", de la dissolution de l'ego, de la confiance absolue en la Vie... 😉

jeudi 8 novembre 2018

La Force


L'arcane n°11 du tarot est La Force !

Une force tranquille, apaisée, en effet cette jeune femme ne semble pas devoir faire de nombreux efforts pour maîtriser le lion ! 😉
C'est la carte de la maîtrise de soi, elle vient après le détachement de l'Ermite et permet de saisir la manivelle de la Roue de Fortune.
Elle symbolise l'énergie canalisée qui ne s'éparpille pas dans de puissantes émotions, mais qui au contraire permet de renforcer notre volonté et notre pouvoir de décision...