lundi 15 octobre 2018

La Papesse


La Papesse, arcane n°2 du Tarot de Marseille, a l'âge du Monde... Les Anglo-saxons la nomment la Grande Prêtresse, mais qu'importe son nom elle est surtout la "Mère". Chaque être humain se forme dans le ventre d'une mère, même les grands prophètes !
Mais elle ne donne pas seulement naissance à un être de chair, l'être humain est aussi fait de conscience, cette mère est donc aussi la passeuse de l'esprit. J'aime beaucoup l'expression espagnole pour dire l'enfantement: "dar a luz", ainsi la Papesse est la donneuse de lumière, elle apporte avec la naissance la connaissance.
Une connaissance intuitive et mystérieuse dont elle est la gardienne. Nous nous posons parfois la question de savoir où nous irons une fois cette vie terminée, je ne sais pas, mais s'il existe une éternité, on peut aussi se poser la question de savoir où nous étions avant cette vie (car l'éternité si elle n'a pas de fin ne peut également avoir de commencement). En cela la Papesse nous relie à cet avant et cet après, elle est le lien avec la source de toute vie.
Elle est là depuis le début du Monde, elle est les Eaux primordiales de la Genèse, Gaïa, la déesse-Mère de la Préhistoire, la Pacha Mama, Eve, Marie...
Elle pose une question simple: qu'est-ce qui fait que j'ai conscience d'être ?

jeudi 11 octobre 2018

Le Bateleur


Je continue à dessiner mon petit Tarot avec l'arcane n°1 : le Bateleur !

Ce gars là semble capable de tout ! En bon bonimenteur de foire, il nous vendrait deux casseroles pour le prix de trois en nous laissant croire que nous faisons une affaire; dans une partie de bonneteau, il nous inviterait à le défier en nous demandant de retrouver la boule cachée, mais serait bien évidemment toujours le gagnant; ses tours de prestidigitateur nous laisseraient incompréhensifs... 😉

Chacun d'entre nous est doué pour quelque chose, a des capacités qui lui sont propres, et nous utilisons nos compétences pour façonner le monde; nous modelons la matière, nous transformons, nous inventons, nous manipulons, nous créons... Chacun de nous est un bateleur. mais quel bateleur voulons-nous être ? Voulons nous émerveiller ou illusionner ?

D'autre part, si le Bateleur a tous les outils et les compétences en mains pour maîtriser le monde matériel, cette maîtrise semble toutefois en équilibre fragile, comme l'est la table à trois pieds sur laquelle notre personnage fait ses tours de passe-passe... N'oublions pas qu'il est un illusionniste ! Alors, se pourrait-il que ce monde tangible, préhensible, soit aussi une illusion ?...

lundi 8 octobre 2018

Le Mat


J'ai toujours aimé les illustrations du Tarot, et je me suis dit que ce serait amusant de dessiner mes propres cartes (petit à petit, au moment où ça me viendra... 😉 )
Commençons donc par Le Mat, l'arcane sans nombre ! Certains disent qu'il est le 0, d'autres le 22, en fait il n'est ni l'un ni l'autre, il est les deux à la fois, et il est certainement aussi un peu tous les autres nombres...
J'aime bien le Mat, il est le fou, le vagabond, l'errant, le marginal... Le Mat est peut-être la folie qui existe en chacun de nous. Notre âme vagabonde ne trouve-t-elle pas parfois que la vie est absurde ?  Le Tarot ne proposerait-il pas justement un voyage en quête de sens ? 😉

(Je précise que je ne suis pas tarologue, ni érudit en alchimie ésotérique, ni diseur de bonne aventure... je n'exprime qu'un avis personnel et candide sur cette image symbolique ! 😄 )

je rajouterai que c'est un sujet que j'ai déjà plus ou moins dessiné, mais sans aucune référence au tarot, comme quoi, les archétypes symboliques peuplent notre imaginaire collectif !